Mes 10 derniers Avis

7 oct. 2017

Blind love #1


Abbi, est une jeune artiste new-yorkaise. Dans un accident de voiture, elle a frôlé la mort et a été grièvement blessée. Aïdan, est le brillant fondateur d'une start-up et sa dernière relation a été un fiasco. Ce sont deux blessés de la vie, deux êtres qui fuient les relations amoureuses.

Aïdan rencontre Abbi, encore convalescente, dans un chalet du Montana. La lumière qui se dégage de la jeune femme l'éblouit. Il fait tout pour mieux la connaître, même si Abbi porte désormais un lourd fardeau : l’accident l’a rendue aveugle.

En dépit de leurs différences, jour après jour, une intimité sensuelle s’installe. Mais le passé d’Aïdan et les traumatismes d’Abbi refont bientôt surface. Leur rencontre a été intense... leur amour naissant aura-t-il une chance ?


Pourquoi j’ai lu ce livre et bien, c’est tout bête, je suis tombé par hasard sur le résumé de True love et je dois dire que le résumé m’a tellement plus que j’ai voulu l'acheter, sauf que, et bien, je me suis aperçu juste avant que c’étais le tome 2 de cette saga, donc obligatoire, j’ai commencé par lire celui-là, c’est la logique des chose non ? Mais je vous rassure, ce fut une très bonne lecture.

“ Je ne le vois pas et pourtant… je sens son regard posé sur moi. Je sens sa présence, ma main dans la sienne… beaucoup plus grande. Je sens son pouce qui forme de petits cercles sur ma paume.
Je ne vois rien et pourtant… j’ai l’impression qu’il n’y a plus rien autour de nous. Les bruits de la nature ont cessé… ou c’est moi qui ne perçois plus que ma respiration et la sienne. Mon cœur qui bat plus vite.
Je lève lentement ma main libre et la dirige vers son visage. J’ai une telle conscience de sa présence physique que je sais parfaitement où poser mes doigts pour suivre les contours de son visage. ”


Pour ce qui est du personnage d'Abbi, je l’ai adoré, c’est un personnage qui n’a pas grande confiance en elle, et cela ne s'est pas arrangé avec son accident qui lui a laissé des séquelle, grande cicatrice sur le torse et la perte de la vue, tout ça a chamboulé sa vie, elle était artiste peintre. mais j’ai trouvé que c’était tout de même un personnage fort, car elle s’efforce de vivre au jour le jour comme même, de ne pas voir les choses du mauvais côté en se rappelant qu’elle est toujours vivante. Et elle est très bien entourée par sa famille, puisqu’elle a quitté New YOrk pour retourner près d’eux dans le Montana.

Pour ce qui est du personnage d’Aïden et bien, c’est un homme riche, un bourreau de travail, il entretient une “relation” avec Hope, mais suite à de la manipulation de celle-ci pour donner plus d’importance à leur rapport juste charnelle, il va prendre ses distances et partir en road trip qui va le mener tout droit vers Abbi, et l’histoire va commencer.

Ce sont de très bons personnages qui ne savent pas vraiment ce qu’est être amoureux, qui ont du mal à mettre des mots et dire ce qu’ils ressentent, mais entre eux, c’est toute de suite quelque chose de fort, même s’il prenne tout leur temps à cause de la séparation à venir.

“ Je la sens qui se réveille, et mon angoisse augmente. Elle s’étire doucement comme le ferait un chaton. Elle se colle à moi encore un peu plus, et la voir aussi lascive ne me permet plus de contrôler mon érection. J’ai beau repenser à ma prof de sport du collège – elle faisait un mètre quatre-vingts, culturiste, et arborait une moustache -, technique d’habitude infaillible, mais là… J’essayais pourtant de mettre toutes les chances de mon côté pour ne pas qu’Abbi panique, et une érection trop… embarrassante pourrait lui faire croire que je pense qu’à ça. Les petits gémissements qu’elle émet en s’étirant sont si sexy… Je me demande, l’espace d’une seconde, s’ils ressemblent à ceux qu’elle pousse au moment de l’orgasme. Déplacée, très déplacée comme pensée. Et pas vraiment recommandée quand on ne veut pas bander.
Abbi est tournée vers moi, le long de mon corps. Son bras en travers de mon torse, une main sur mon cœur. Dès qu’elle va se rendre compte de la situation, elle va sentir mon cœur qui bat des records de vitesse. Sa cuisse remonte le long de mes jambes, puis s’enroule autour de ma taille, n’hésitant pas à frotter au passage mon érection… Ce qui n’arrange pas mon état. Vraiment pas. ”


C’est une lecture sans prise de tête qui se lit très rapidement, pour vous donner une idée, à part les 50 premières pages j’ai mis moins d’une journée à le lire. Ce n’est pas le premier livre de l’auteur qui m'interpelle puisque dans ma PAL prioritaire, se trouve Rock me (poche) et je dois dire que j’ai beaucoup aimé son style et du coup, je vais encore plus rapprocher l’autre livre de mes prochaines lectures, mais aussi m’empresser d’aller acheter True love.

EN BREF : Une lecture simple et rapide avec de bons personnages et une histoire d’amour toute mignonne entre des être qui ne savent pas vraiment ou ont peur de dire ce qu’ils ressentent. À lire.


A propos d'Hooked-On-The-Book:

Marick, amoureuse des livres et blogueuse depuis 2011. Elle aime voyager à travers les histoires et s'évader dans d'autres univers. Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

Laisse une trace :